Au contraire d’une assurance auto, être un jeune conducteur n’est pas pénalisant dès lors que vous désirez souscrire à un crédit auto. En effet, votre expérience au volant n’est pas vraiment prise en considération, car la seule condition imposée est votre solvabilité. Toutefois, pour espérer accéder aux meilleures offres, n’hésitez pas à négocier auprès de l’établissement financier.

Faire l’acquisition de sa première voiture : contextualisation

L’achat de sa première voiture reste un souvenir impérissable pour bon nombre d’entre nous. Les jeunes conducteurs choisissent très à l’avance le modèle qu’il désire acheter. Ils font le choix de miser sur des modèles économiques du point de vue du prix d’achat, mais aussi de l’entretien tout en ne délaissant pas le design qui sera le plus séduisant possible. Les voitures d’occasion ont souvent la cote chez ce public, justement pour des raisons économiques. En moyenne, le budget n’excède pas les 5000 euros. Et comme ils sont rares à pouvoir s’autofinancer, les jeunes conducteurs sont obligés de se tourner vers le crédit automobile.

Les différentes offres de crédit auto pour jeune conducteur

Avoir un budget limité n’empêche pas un jeune conducteur d’acheter sa première voiture compte tenu des multiples offres émanant des établissements bancaires. L’une d’entre elles est le prêt étudiant. Crédit non affecté accordé et garanti par l’État, cette offre est disponible pour tous les jeunes poursuivant leurs études et est accessible sans caution ni condition de ressources. Un des plus gros avantages de la formule concerne la possibilité de différer le remboursement à la fin des études ou au moment d’entrer dans la vie active. S’il le désire, l’étudiant peut solder aussi uniquement les intérêts durant ses études ou demander un remboursement partiel. L’avantage de cet emprunt porte justement sur cette souplesse. De plus, comme il s’agit d’un prêt non affecté, il peut servir à financer non seulement l’achat de la voiture en question, mais aussi les éventuelles réparations et rénovations en cas de modèles d’occasion. Néanmoins, pas question d’envisager d’acheter un bolide de plusieurs dizaines de milliers d’euros. Le montant maximal accordé est de 15 000 euros. Par ailleurs, avant de céder le montant, la banque va d’abord vérifier la situation financière de la famille et s’assurer qu’elle n’est pas actuellement surendettée.

À part le prêt étudiant, le prêt jeune actif représente une solution de financement intéressante vers laquelle se tourner pour acquérir une première voiture. Accessible aux personnes de 15 à 29 ans, il permet de couvrir certaines dépenses qu’un jeune actif n’est pas encore en mesure d’assumer seul telles que l’achat d’une voiture. Son montant est fixé au maximum à 3000 euros avec un taux de 2% et une durée de remboursement échelonnée sur trois ans.

Les astuces pour obtenir le meilleur crédit auto

Les jeunes conducteurs qui ont du mal à trouver un crédit auto devront se tourner vers les aides accordées par les organismes spécialisés. La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) par exemple propose une aide à la mobilité aux personnes touchant le RSA et aux jeunes chômeurs. Assorti d’un taux d’intérêt presque nul, le prêt permet d’acquérir un véhicule neuf ou d’occasion. Opter pour un micro-crédit est aussi une très bonne idée. Ce type d’emprunt s’adresse aux plus vulnérables du point de vue financier tels que les jeunes intermédiaires ou les jeunes au RSA. Sinon, il est également intéressant de savoir que Pôle emploi accepte de financer l’achat d’une voiture pour les jeunes en CDD, en contrat d’apprentissage ou en CDI, cela dans l’optique de les alléger de la problématique liée à la mobilité.

Les jeunes qui ont réussi à obtenir un crédit classique de leur côté ne doivent pas hésiter à faire jouer la concurrence pour gagner des taux avantageux. Faire une comparaison entre les offres des différents établissements constitue également une bonne manière de profiter de prix bas. Les comparateurs en ligne s’imposent comme des outils indispensables dans cette démarche.

Laisser un commentaire