Un crédit auto se souscrit sur une durée moyenne de 5 ans ou 60 mensualités en France, car ce délai équivaut à la date d’amortissement d’une voiture. On comprend pourquoi la plupart des consommateurs se ruent alors vers ce type d’offres. Quelles sont les astuces pour trouver le meilleur prêt sur 5 ans ?

Crédit auto sur 5 ans : la moyenne en France

La durée de remboursement légal d’un crédit auto est de 4 à 84 mois ce qui correspond à 7 ans. Cependant, il est rare que les consommateurs aillent jusque-là, car le délai joue un rôle crucial sur le coût total du prêt. En effet, il est admis que plus il est court, plus il sera abordable. Mais revers de la médaille : le montant des mensualités augmente. Ce scénario ne s’adresse donc qu’aux emprunteurs ayant une forte capacité d’endettement. Sur ce point, il faut savoir que les banques n’accordent des prêts qu’aux souscripteurs affichant un taux d’endettement inférieur à 33%, ceci afin d’éviter que le remboursement pèse lourd sur le budget d’un ménage au point qu’il finisse par ne pas s’en sortir financièrement. Faut-il donc souscrire systématiquement à un crédit long si l’on a un budget mensuel modéré ? La réponse n’est pas évidente, car les crédits auto de longue durée ont aussi leur inconvénient. Certes, les mensualités seront moins élevées, ce qui réduit l’effort financier. Cependant, en contrepartie, le coût total du crédit augmente de manière substantielle. Sans compter qu’à partir de la cinquième ou sixième année, une revalorisation du TAEG est opérée par la banque. Les spécialistes recommandent de faire concorder la durée du crédit avec la date éventuelle de revente du véhicule. En moyenne, celle-ci s’effectue entre 4 à 5 ans. Au-delà, les risques de devoir entreprendre de lourds travaux de réparation sont inévitables et feront perdre encore plus de l’argent.

Choisir le bon type de prêt auto

Le meilleur prêt auto va aussi dépendre du type d’offre à souscrire. Il existe actuellement plusieurs formes d’emprunt dédiées aux consommateurs. Le crédit affecté représente la solution la plus répandue servant généralement à financer l’acquisition d’une voiture neuve. Comme son titre l’annonce, le prêt est « affecté » au projet concerné et ne peut financer rien d’autres. La banque débloque la somme requise qui sera directement versée au concessionnaire. Ce prêt à l’avantage d’être sécurisé, car en cas d’annulation de la vente, il est annulé automatiquement. Par contre, il ne pourra pas être utilisé pour financer l’achat d’une voiture d’occasion. En effet, celle-ci a souvent besoin d’améliorations et de rénovations. L’acquéreur ne pourra pas payer ces travaux avec un prêt affecté. Par contre, cela est faisable avec un prêt personnel, car ce dernier peut librement être utilisé sans la nécessité de présenter un justificatif de l’usage des fonds. Son seul inconvénient est qu’il coûte cher. Enfin, les consommateurs qui n’aspirent pas à la pleine propriété de leur véhicule peuvent opter pour la Location avec Option d’achat ou la Location Longue Durée. En échange de l’usage de l’automobile en question, ils paieront des loyers mensuels. En fin de contrat, ils ont le choix entre racheter le bien ou le restituer au loueur.

La comparaison des offres : une étape cruciale

La méthode la plus efficace pour trouver le bon crédit auto est de favoriser la comparaison des offres entre les différentes banques. Grâce à internet, cette démarche n’est plus chronophage et permet d’avoir de meilleurs taux. Dans le cas où entreprendre ce travail seul dérange le souscripteur, rien ne l’empêche de passer par les services d’un courtier et de profiter de conseils personnalisés et d’un accompagnement sur mesure par la même occasion.

Laisser un commentaire