Renault dispose d’une large gamme de véhicules utilitaires pouvant satisfaire tous les professionnels. Cependant, même si ces véhicules bénéficient d’un excellent rapport qualité-prix, il n’est pas toujours intéressant pour le professionnel d’opter pour l’achat. Le leasing s’avère très répandu actuellement chez les professionnels, notamment chez les artisans. Ce mode de financement leur permet d’acquérir un véhicule neuf, sans avoir recours à un crédit bancaire. Pourquoi choisir le leasing pour un utilitaire Renault ? Réponses.

Un leasing pour éviter de s’endetter

Vous avez trouvé l’utilitaire idéal pour votre activité parmi la gamme Renault ? Cela est tout à fait normal compte tenu de leur capacité en matière de chargement, de leur praticité et de leurs technologies embarquées. Conçu pour les artisans exerçant exclusivement en milieu urbain, les fourgonnettes telles que la Renault Kangoo ou la Renault Express se présentent sous des dimensions contenues tout en offrant le maximum de volume pour vos chargements. Les modèles de fourgons quant à eux sont adaptés à toutes les entreprises ayant besoin de transporter du matériel ou des marchandises d’un plus grand volume. Proposant en plus de nombreuses fonctionnalités pratiques pour travailler sur des dossiers ou pour assurer la facilité et la sécurité de conduite, la Renault Trafic et la Renault Master sont des outils de travail indispensables. Indispensables, mais à quel prix ? Effectivement, les entreprises doivent investir un minimum dans son activité afin que celle-ci fonctionne bien, mais d’un côté il convient de ne pas trop s’endetter. Comme solution, il existe de leasing. En choisissant de louer son utilitaire via un leasing, le professionnel n’aura pas besoin de contracter un crédit classique (source). Il va au contraire financer son investissement en souscrivant un contrat de location pour une durée allant de 2 à 5 ans. À la fin de la période de location, le professionnel doit rendre le bien au loueur, sauf s’il s’agit d’une location avec option d’achat, auquel cas un rachat est possible. Le leasing constitue ainsi une offre flexible dans le cadre de laquelle le locataire est en mesure de sortir afin de suivre l’évolution de ses besoins. Grâce à ce mode de financement, la capacité d’investissement de l’entreprise est intacte, ce qui lui permet de faire des investissements plus portants.

Un leasing pour maitriser son budget

Les véhicules peuvent représenter une part importante du budget des professionnels, surtout lorsqu’ils se multiplient. Le meilleur moyen de maitriser et optimiser ce budget est de souscrire un leasing. En effet, les loyers de leasing impactent moins la trésorerie de l’entreprise dans la mesure où ils sont largement inférieurs à des mensualités de crédit. De plus, aujourd’hui, il n’y a plus besoin de verser un apport à la mise en place du contrat. Seul un dépôt de garantie sera requis et la somme sera restituée à la fin du leasing. Pour le financement de véhicules professionnels, la formule en location longue durée est vivement conseillée, car elle propose plus de flexibilité en matière de kilométrage. Si votre voiture roule beaucoup, vous ne craindrez donc pas les dépassements kilométriques. La LLD permet aux professionnels d’externaliser la gestion de sa flotte auto grâce à l’intégration de services annexes. Ainsi, l’entreprise peut concentrer tous ses efforts sur son activité. Cette solution permet aussi de budgétiser avec précision le coût des voitures. Avec un loyer fixe pour toute la durée de la location, le budget accordé aux véhicules est connu d’avance et il y a peu de risque pour que des dépenses imprévues interviennent.

Comme les biens loués n’appartiennent pas à l’entreprise durant la période de location, ils ne sont pas inscrits parmi les actifs au bilan, mais comme des charges d’exploitation. De cette manière, il est possible de déduire les loyers du résultat imposable. La TVA est d’ailleurs récupérable à 100 % lorsqu’il s’agit d’utilitaires.

Laisser un commentaire